Astuces pour faire des observations bio

Retour à la page d’accueil de la commission

Au début, pour se simplifier la vie, on découpe les « choses » observables de la manière suivante: ce qui bouge et ce qui ne bouge pas … ensuite on se pose des questions entre « ce qui bouge vraiment pas et ce qui bouge un peu, soit lentement par ses propres moyens, soit de manière indirecte » … et enfin, on se dit que c’est pas le bon moyen de classer :o)

N’ayez pas peur on est tous passés par une phase de « hé mince c’est pas si simple ». De même qu’on pourrait croire au 1er coup d’oeuil que les gorgones sont des végétaux … que Néni !!!! Mince (re) c’est donc vraiment si compliqué que ça ?

Qu’on soit clair, ce n’est pas simple sinon il n’y aurait pas des qualifications « plongeur bio » mais avec un peu de patience et beaucoup d’observations il y a moyen de se faire plaisir (et c’est ça qui compte). L’objectif de la commission bio de notre club est de vous permettre de trouver quelques ficelles pour y voir plus clair. Enfin, sachez que nous sommes tous en apprentissage permanent et qu’il n’y a pas de savoir total et absolu en la matière, c’est d’ailleurs ça qui nous passionne : on ne sait que très peu de choses de ce qui se passe sous l’eau !

Regarder le plus gros … puis le plus petit !

C’est ce qu’il y a de plus facile, commencez par ce que vous voyez avant de « chercher », vous avez vu un poisson ? Comment faire pour trouver son nom ? vous trouverez quelques astuces ci-dessous

Identifier un poisson

1. La forme générale du poisson

C’est à priori le plus simple, la forme générale des poissons varie beaucoup d’une espèce à l’autre, essayez donc de mémoriser la « forme générale » comme par exemple ce que vous pouvez-voir ci dessous:

poisson_anatomie-00

Source: http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:SVG_fish_anatomy

2. La forme de la tête

Ensuite, pour vous aider à trouver la bonne identité du poisson que vous voulez identifier, regardez plus précisément sa tête:

  • présence de barbillons ?
  • forme des lèvres (exemple caractéristique du mérou et ses grosses lèvres)
  • présence d’un plumeau sur le dessus de la tête
  • forme des yeux
  • autres traits caractéristiques

3. Les nageoires

poisson_anatomie-01

Source: http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Lampanyctodes_hectoris_(Hector’s_lanternfish)2.png

Le plus facile pour identifier un poisson est de repérer les éléments indiqués sur l’image ci-dessus:

  • 1. la présence d’une ligne latérale
  • 2. la nageoire dorsale
  • 3. la nageoire caudale
  • 4. la nageoire anale
  • 5. la nageoire pelvienne
  • 6. la nageoire pectorale

4. Le comportement

Enfin, vous verrez avec l’habitude que certains poissons ont un comportement bien particulier qui vous permettra de vous donner des éléments complémentaires pour les identifier. Je pense en particulier aux denti qui patrouillent autour de nous quand on plongeait en méditerrané cet été, aux mérous qui se déplacent de quelques dizaines de mètres lorsqu’on les dérangent et dressent leur nageoire dorsale etc.

Identifier un truc qui est fixé

 

Identifier un truc qui bouge mais qui n’est pas un poisson

 

Retour à la page d’accueil de la commission