Compte rendu de la sortie club 2016 au port de la Selva

Quelques chiffres:

  • deux minibus
  • une remorque
  • plein de voitures
  • un total de 50 plongeurs et un peu plus d’une dizaine d’accompagnateurs

Départ des éclaireurs le jeudi

20160515-sagc-sortie_club_la_selva_dimanche-322Certains profitent de la sortie club pour partir un peu plus tôt ou revenir un peu plus tard 20160515-sagc-sortie_club_la_selva_dimanche-318… en particulier pour les encadrants, c’est le seul moment où ils peuvent plonger entre eux, sans avoir de débutant à encadrer. Nous encourageons cette solution car plonger doit rester un plaisir et accompagner des débutants peut être plaisant mais au final les encadrants ne plongent plus avec leurs potes avec qui ils ont passés leurs niveaux … c’est dommage !

D’un autre côté ça leur permet aussi de découvrir le site, l’organisation locale, le bateau, la gastronomie … et de repérer les bars ouverts pour se réchauffer en fin de « soirées ».

Départ du gros des troupes le vendredi matin

Le mini-bus numéro 1 est déjà partis que je suis encore à faire des aller/retour vers chez moi, dans ma précipitation j’ai oublié le cadeau de notre nouveau MF1 ! Quel boulet, bref, j’envoie un sms à mes copains de covoiturage pour me faire pardonner et je roule vers Cestas. C’est au moment de prendre la sortie autoroute que je vois que j’ai laissé mon téléphone en mode “Avion” et de ce fait mon SMS n’est pas partis, c’est ma journée gros-boulet, attention pour la suite !

On charge “tout” dans le pickup de Laurent … une petite note personnelle au passage, il faut vraiment que j’apprenne à voyager plus léger et à virer cette grosse caisse plastique encombrante qui finalement ne sert à rien d’autre qu’a faire chier son monde au moment de compacter les bagages.

Finalement on passe prendre Anne qui nous attends patiemment sur le parking du sagc (les larmes commencent à lui monter vu l’heure passée elle croit qu’on s’est barrés sans elle).

Enfin, la voiture est pleine, direction l’espaaaaagne.

Arrivée au port de la Selva

Après quelques heures de route …

20160515-sagc-sortie_club_la_selva_telephone-00820160515-sagc-sortie_club_la_selva_by_lea-0220160515-sagc-sortie_club_la_selva_dimanche-28920160515-sagc-sortie_club_la_selva_by_lea-01

 

 

 

 

 

Le groupe qui est déjà sur place nous accueille à grand renforts de “ce matin on a fait une plancha sur le bateau” …et nous mets l’eau à la bouche, vivement qu’on aille voir à quoi ça ressemble. Le village est beau et Marylin nous accompagne à nos différents appartements, il faut savoir que nous sommes tellement nombreux qu’on occupe 5 ou 6 adresses différentes dans le village.

Récupération de deux filles en détresse sur une aire d’autoroute …

20160513-sagc-sortie_club_la_selva_vendredi-112

On les a eu !

À l’occasion demandez à Anne-Laure et Alexe comment s’est passé leur covoiturage et comment elle s’y sont prises pour être laissées sur une aire d’autoroute en espérant que le mini-bus numéro 2 s’arrête bien au même endroit !

J’imagine la tête du gars qui les a pris en co-voiturage lorsqu’elles lui ont expliqué qu’il fallait les laisser sur une aire d’autoroute …

L’arrivée des voitures se fait au fil de l’eau

20160513-sagc-sortie_club_la_selva_vendredi-110

Devise du plongeur « Jamais sans mon oreiller »

Que dire des arrivées si ce n’est la joie partagée de retrouver des amis … Anne-Laure et ses lunettes, Stef et son oreiller, Domi et sa valise à roulette (pour ne pas parler de sa combinaison étanche), ils sont tous de la partie ! Les absent vont nous manquer, une pensée en particulier pour Claude & Laly.

 

Les plongées sont sympa et deux groupes sont organisés : rouge et/ou jaune !

Le gros bateau du club permet a plus de 45 plongeurs de prendre place mais comme on est plus que ça on se découpe en deux groupes, de l’avis général le meilleur groupe est le bleu qui bat tout le monde à plate couture pour mettre tout le monde d’accord :-)

20160514-sagc-sortie_club_la_selva_samedi-096

Le super bateau du club du port de la Selva

Des topo … magiques (un peu d’humour)

Perso j’aurais bien voulu valider mes niveaux d’orientation cette année, Thierry si nous avons un seul “reproche” à te faire ça concerne les topos … tout est super sur ce bateau, le club est bien, l’équipage super, la gestion des plombs au top, les mises à l’eau nickel, l’ascenseur tip top … mais les topos, c’est le truc à améliorer, ou pas, tout dépends du style qu’on cherche !

Et là je peux vous assurer qu’on a été assez nombreux à rire “jaune” et à rêver d’une sorte de périscope pour “voir en surface à quoi ça ressemble” mais dans tous les cas le cap de sécurité est la bonne information à garder en tête et ça a donné lieu à bon nombre de discussions intéressantes à bord “alors tu vois l’encoche tu la place dans le nord quand t’es sur le cap de sécu, j’t’explique”

Alors, si tu veux, heu, y a d'l'eau là ... et puis là ...

Alors, si tu veux, heu, y a d’l’eau là … et puis là … et encore là

Le petit lexique du plongeur

Car ça manque toujours pour ces premières sorties pour les niveaux 1 … nous avons notés quelques définitions glanées ça et là

  • Serre-file : compagnon plongeur qui est à la palanquée ce que la voiture balais est au cyclisme
  • Corps-mort : machin moche et généralement de forme géométrique posé sur le fond auquel est relié une bouée en surface qui permet de ne pas jeter l’ancre n’importe où et détruire des fonds marins surtout en zone protégée
  • DTH, RSE : gros mots visant à impressionner le N1 et nourrir des angoisses pour ceux qui pensent à passer leur N3/N4 et plus si affinité, généralement la discussion dévie sur “le code du sport” et assez rapidement sur les multiples modifications récentes de ce “pavé”

Un peu de sérieux, une touche de « bio »

Car un compte rendu rédigé par la commission multimédia-environnement et biologie où on n’apprends rien, c’est comme faire du café sans eau ou un journal sans papier ou un cassoulet sans … je vous laisse imaginer !

Donc la section bio est fière d’avoir apportée plus de 20 kilos de matos qui craint l’eau : des livres, des plaquettes, des journaux … et .. ne s’en est pas du tout servis de tout le week-end pour le plus grand bien de vos neuronnes !

20160517-sagc-sortie_club_la_selva_mardi-093

Le fameux canthare bleu

Vous pourrez quand même voir sur les photos de l’album les noms des espèces observées et photographiées si le temps impartis au classement des photos et identifications des espèces le permet.

À souligner que nous avons eu la chance d’être tombés au bon moment et au bon endroit pour assister à un phénomène un peu particulier : les Spondyliosoma cantharus (Linnaeus, 1758) … qui ne sont rien d’autre que des dorades grises (pas royales, grises, banal quoi) … sauf que là elles étaient bleues et pas grises ! donc des dorades bleues (enfin, grises, heu, toujours pas royales quoi) … oui, des cantares (appellation locale) car en pleine période de fin de reproduction (les mâles surveillent les nids et les prédateurs se régalent).

Malheureusement, des debriefings et moments de partage en groupe impossibles

Nous avons souffert de l’absence d’un lieu de rassemblement comme le hall de l’hôtel où nous aurions pu projeter les photos & vidéos comme les années précédentes pour “parler bio” et “debriefing environnemental”. Les bars sont encore une fois étonnamment fermés mais ce n’est même pas encore le début de la saison …

Ça jette encore l’ancre dans le parc :-(

20160516-sagc-sortie_club_la_selva_lundi-067C’est triste mais nous n’avons rien pu faire pour sauver cette Gorgone, pensez donc à tout ce qui se passe quand on balance une ancre … je ne sais pas si cette partie sera dans le compte rendu de la sortie, j’ai pas envie d’accuser un club en particulier mais une pratique, vive les corps-morts et les points d’accroche fixes.

Je sais que ce n’est pas facile, que les autorités où qu’elles soient sont lentes pour poser des corps morts, que leur gestion est délicate, et qu’au milieu de tout ça nous – plongeurs – sommes bien content de plonger en sécurité avec un bateau ancré plutôt que de savoir qu’il « tourne au dessus de nos têtes » … l’équation n’est pas simple mais le rapport de force entre la nature et l’homme n’est pas terrible alors je dénonce grave mais n’ai aucune solution à proposer !

Un MF1 enfin fêté

Ce fut une super surprise pour l’intéressé et un véritable complot dont tout les membres du club ont été acteurs, merci à toutes et tous et vivement qu’on assiste au baptême du matériel tout neuf de notre nouveau moniteur !

Demandez la gazette du plongeur spécial Laurent L. “il en a fait du chemin notre navy seal” et la réédition d’y a trois ans “perdu dans la nuit”, il faudra également re-sortir des archives les histoires des pieds nickelés à Hendaye, qui sont des grands moments de vie de notre sympathique club.

20160515-sagc-sortie_club_la_selva_by_lea-03

La surprise a été totale ! Merci juju pour l’article du journal « il en a fait du chemin notre navy seal » et pour Philippe pour la co-organisation de l’achat du cadeau, et le 2° philippe pour le porte-voix qui m’a permis de ne pas trop bégayer ! et à toutes et tous membres du club pour votre participation

Qu’on se le dise, pensez de temps en temps à dire merci à nos encadrants, ils sont bénévoles, participent sans rien demander en retour mais offrez leur une bière, un petit cadeau, juste un merci, ça ne coûte pas bien cher et ça fait toujours plaisir.

Bilan : des nouveaux N2 validés

Bravo à Laurent A. Pierrick L.M. et Victor L. qui ont validés leur niveau 2, toutes celles et ceux qui “sont passés par là” peuvent vous dire bravo les amis ! Au plaisir de plonger en “autonome” avec vous :)

Aucun appareil noyé

RAS à ce sujet, excellente cuvée cette année !

Des combi étanche inaugurées

Ça on en a entendu parler, en fait je ne sais pas s’il n’y a pas eu qu’une seule nouvelle étanche inaugurée lors de cette sortie mais domi en a tellement parlée tout le temps qu’avec l’écho je n’ai pas réussi à savoir si d’autres plongeuses ou plongeurs du club ont fait leur première plongée « au sec » cette année !

20160517-sagc-sortie_club_la_selva_mardi-020

Domi et son étanche à 40m

Au final la principale intéressée semble avoir adoptée son nouvel équipement, pas froid, pas froid et pas froid étant les choses qui tournent en boucle à sa sortie de l’eau … ha oui aussi une histoire de valve qu’il faut penser à laisser ouverte pour qu’elle expulse l’air toute seule aussi … mais ça c’est de l’ordre du détail.

Quelques gags bon enfant

Zavez pas vu mes palmes, mon masque, mes plombs … ma tête ?

on passera sur ceux qui remontent à bord avec une seule palme ou ceux qui se mettent à l’eau sans plombs (ça se comprends quand on est tout engoncé dans sa combi, qu’on n’a jamais plongé en méditerranée et qu’on a la sensation de mourir si on reste à bord …), je voudrais plutôt m’attarder sur les gens qui balancent leur matos par dessus bord,

Didou sans masque et sans peurs

Ainsi nous avons assisté à un didou-triste-et-un-peu-furax (si si ça existe comme vous pouvez voir sur la photo ci dessous) accusant tout le monde à bord de lui avoir volé son masque “à sa vue” dans un secret espoirs de lui faire sans aucun doute arrêter la plongée, au grand dam de son binome de palanquée le “juju qui aime se shooter à la narcose azotée mais uniquement avec son doudou, heu son didou” … masque que l’autre groupe a gentiment retrouvé délicatement posé au fond de l’eau et dans lequel un bigorneau n’avais pas encore eu le temps de se faire une place entre la jupe et la lentille (du masque, je précise)

20160514-sagc-sortie_club_la_selva_telephone-000

Didou dans son rôle phare de caliméro du port de la selva « Les méchants, ils m’ont piqués mon masque, je suis trop malheureux, personne ne m’aime de toute façon »

Le mec qui perdait le nord

Ou encore un plongeur émérite du club qui trouve toute les astuces pour ne pas avoir à faire l’orientation en distribuant aux éléments non seulement son compas mais aussi celui de son pote … des fois que les poissons cherchent où est le nord, encore une fois nous avons pu admirer la solidarité des membres du club qui ont rendu ce matériel à son propriétaire alors qu’il était abandonné seul sur le sable à 25m en dessous du bateau (ha les fortunes de mer ne sont plus ce qu’elles étaient, il est ou le rhum bordel ?)
les moqueries contre les niveaux 1 ne sont pas de mise mais on me rapporte (bouh c’est pas gentil) qu’il y a eu quelques exercices d’aisance non voulus mais tout s’est bien terminé, personne n’a disparu :)

Régime expresse « putain j’ai perdu 4kg »

Après avoir surpris une discussion à bord du bateau ce matin, notre équipe est sur le coup pour vous rapporter d’ici la prochaine édition les détails de ce régime miracle…

Les plombs plus rapides que le plongeur pour la descente dans le bleu

Vous imaginez rouler en voiture et tout à coup vous faire doubler par vos roues ? C’est un peu ce qui est arrivé à notre plongeur qui se fait plaisir à faire une belle descente dans le bleu la tête bien en bas, le plaisir unique de sentir les bulles glisser le long de son corps … et voit tout à coup ses plombs le dépasser …

Enfin quand je dis « ses » plombs c’était surtout ceux que le bateau lui a confié et qu’il a glissé (trop) rapidement dans ses poches latérales sans fermer la zip ou sans les caler vraiment au fond …

La petite histoire ne s’arrête pas là, notre plongeur émérite s’étant transformé en prospecteur de plomb retrouve ceux ci au fond (heureusement que le bateau ne nous largue pas sur des fonds de 70m) il essaye de replacer tout ça dans ses poches et n’y arrive pas, demande un coup de main à Manon (qui était dans sa palanquée), laquelle super serviable lui choppe les deux kg les glisse dans sa stab à elle et s’élance l’air de dire « on va pas y rester 10 ans ici on a déjà perdu du temps avec tes conneries, maintenant on explore le coin » … la communication sous l’eau c’est quand même parfois assez drôle.

Notre plongeur dont j’ai réussi à taire le nom jusqu’ici mais dont la 1ere lettre du prénom est un d … monsieur D donc a finis par lui faire comprendre qu’il veut bien garder ses kg (qui seront utiles surtout au palier) mais qu’il avait juste besoin d’aide pour les caler au fond de sa poche latérale…

Partir sec et revenir mouillé

Pendant ce temps d’autres plongeurs partis sec dans leur combie étanche nous ont avoués “avoir bien pris 2litres” … se rapprochant ainsi du vieil adage qui disait “pour plonger bien, plongez plein” … encore une fois pour alimenter cette rubrique du compte rendu n’hésitez pas à écrire à langue-de-p___@sagc-plongee.fr on se fera un plaisir pour relater, déformer et amplifier l’information, soyez rassurés, « ça ne sortira pas d’internet », vos petits secrets seront bien partagés.

Un groupe d’accompagnateurs tip top

(là je n’étais pas avec vous il faudrait donc un autre rédacteur pour cette rubrique)

Une idée de « carnet de l’accompagnateur »

Après avoir créé notre carnet de plongée en 2014, le groupe des non plongeurs nous a soumis une idée géniale: créer un carnet du non plongeur avec des niveaux, des compétences, un historique, une liste des lieux visités, les distances parcourues, l’équipement nécessaire (crème, chaussures, pansements, ampoules etc.) … une idée qui n’est pas tombée dans l’oreille d’un aveugle et qui demande à être creusée et prototypée.

L’intendance au top

Encore l’ensemble du groupe a bénéficié de la bonne humeur et des qualités générales de gestion et de manager des accompagnateurs qui nous ont préparés des apéros et moments détentes sur la terrasse … bravo et merci ! c’était top.

Et pour finir, la blague du jour (humour de plongeur)

J’ai retrouvé la source, autant vous proposer d’aller la lire directement chez lui http://diveh2o.free.fr/perso/blagues.htm

Les albums photos

Liens vers les albums à mettre en ligne:

Photos de la soirée du 2 juin – piscine & baptêmes
Sortie de Pentecôte 2016 - 13 au 16 mai

Contact Info

SAGC Plongée

Piscine de Cestas

Numéro de club FFESSM: 02330146

Email : contact@sagc-plongee.fr